Comité de gestion de la Chaire

This content is not available in the selected language.

Le Vendredi 9 avril 2021 s’est tenue sous la présidence effective de la Professeure France Houle, Doyenne de la Faculté de droit et en visioconférence, une réunion ordinaire du comité de gestion de la Chaire L.R Wilson.

À cette occasion, plusieurs points ont été discutés dont notamment :

  • la nouvelle programmation scientifique de la Chaire ;
  • l’état des collaborations sur le projet OpenUM ;
  • le bilan des activités ;
  • la programmation des activités et ;
  • le bilan financier.

Nouvelle nomination sur le comité scientifique de la Chaire

Aussi, une nomination a été prononcée sur le Conseil scientifique de la Chaire. Sur proposition du Professeur Vincent Gautrais, Titulaire de la Chaire L.R Wilson, les membres du comité de gestion ont approuvé la nomination du :

Pr. Mustapha Mekki, Agrégé des Facultés de droit et professeur à l’Université Paris 13-Paris Sorbonne Cité. Il est co-directeur de l’IRDA (Institut de Recherche pour un Droit Attractif) et Directeur général de l’INFN (Institut National des Formations Notariales). Il détient un doctorat de l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Il a réalisé une thèse sur l’intérêt général et le contrat sous la direction de Jacques Ghestin. Il est également membre élu du Conseil national des universités. Ses thèmes de recherche se rapportent à la sociologie et à la théorie du droit, au droit civil (contrat, contrats spéciaux, droit immobilier, preuve, droit notarial, responsabilité, régime des obligations, biens, sûretés, régimes matrimoniaux…), au droit des affaires et au droit de l’environnement.

À cet effet, il rejoint au Conseil scientifique la

Pre. Céline Castets-Renard, professeure titulaire à la Section de droit civil, Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, depuis juillet 2019. Depuis janvier 2020, elle est titulaire de la Chaire de recherche de l’Université sur l’intelligence artificielle responsable à l’échelle mondiale. Avant de se joindre à l’Université d’Ottawa, elle a été professeure de 2012 à 2019 à l’Université Toulouse Capitole en France, où elle avait auparavant été maître de conférences en droit privé de 2002 à 2012. Elle est titulaire de la chaire de recherche du gouvernement Law, Accountability and Social Trust in AI (3IA) au sein d’ANITI (Artificial and Natural Intelligence Toulouse Institute). Ses travaux de recherche portent généralement sur le droit et la régulation du numérique dans des domaines variés de droit privé allant de l’impact de la technologie sur les contrats et la responsabilité civile à la propriété intellectuelle, à la protection des données personnelles, au commerce électroniques, en passant par les questions éthiques liées à la régulation des voitures autonomes et la cybersécurité.  

Nous leur adressons nos sincères félicitations !

This content has been updated on 3 June 2021 at 9 h 04 min.