Symposium « Anonymisation des données »

Résumé de l’activité 

À la fois, méthode pour garantir la sécurité des données pour certains et obligation légale visant à protéger les renseignements personnels pour d’autres, l’anonymisation des données est une notion d’actualité fédérant les sciences informatiques et les sciences sociales. En effet, la récente adoption de la Loi 25 au Québec et les discussions menées sur le Projet de loi C-27 au fédéral soulignent la dimension charnière de l’anonymisation dans la gouvernance des données. Et c’est peu dire : les risques d’atteinte (risques de réidentification, de profilage, de localisation, etc.) aux droits se sont intensifiés avec le développement des innovations (données massives, IA, utilisation d’application tierce, etc.). 

 

Aussi, et pour garantir un développement technologique conforme aux principes de l’État de droit et du respect des droits et libertés de la personne, ce symposium espère apporter une esquisse de réponse à question suivante : dans quelle mesure est-il possible d’assurer la confidentialité des renseignements personnels par l’anonymisation des données ? 

 

Cet évènement est l’occasion d’aborder l’anonymisation des données en croisant les approches théoriques et pratiques d’experts venus des sciences informatiques et des sciences sociales. Aussi, un état de l’art des techniques et des enjeux reliés à l’anonymisation des données sera dressé avant de présenter deux exemples en matière de données de mobilité et de données de recherche. Un panorama de l’état du droit et des enjeux juridiques de l’anonymisation des données sera réalisé à partir de la pratique et des résultats d’une étude menée sur les données de mobilité. Incontournable pour garantir le futur et l’efficacité des techniques d’anonymisation des données, la possibilité d’une gouvernance fondée sur la participation des parties prenantes sera esquissée.  

 

Programme du symposium

Mots de bienvenue

Panel n°1 – Enjeux techniques d’anonymisation

Format : Présentation individuelles

Présidence de panel : Pr Antoine Legrain, Département de mathématiques et de génie industriel (Polytechnique Montréal)

Introduction : Pr Khalel El Eman, École d’épidémiologie et de santé publique (Université d’Ottawa)

Panel 1-A : Techniques d’anonymisation en théorie

  • Pr Ulrich Aïvodji, Département de génie logiciel et des TI (École de technologie supérieure)

Panel 1-B : Techniques d’anonymisation en pratique

  • Vincent Dionne, Service Données massives (Société de Transport de Laval)
  • Stéphanie Pham-Dang, Service de gestion des données de recherche (UdeM)

Période de questions

 

* Pause santé (20mn)

 

Panel n°2 – Enjeux juridiques d’anonymisation

Présidence de panel : Pr Vincent Gautrais, Faculté de droit (UdeM)

Panel 2-A : Techniques d’anonymisation en droit

Format : Présentation individuelles

  • Me Antoine Guilmain, Gowling (WLG)
  • Henry Laville, Faculté de droit (UdeM)

Panel 2-B : Techniques d’anonymisation + gouvernance

Format : Table ronde

  • Pre Alice Friser, Département des sciences administratives (UQO)
  • Pre Maya Cachecho, Faculté de droit (UdeM)
  • Pr Ledy Rivas Zannou, Département de droit (UQO)

Discussions

Mots conclusifs

* Cocktail

 

Participation

Activité libre et gratuite mais inscription obligatoire

 

Notice importante : Une attestation de participation représentant 4 heures et 30 minutes de formation continue sera émise aux notaires et aux avocat.es ainsi qu’à toute personne inscrit.es à l’activité sur FcDroit.umontreal.ca et ayant rempli le formulaire de présence en ligne

Ce contenu a été mis à jour le 15 avril 2024 à 7 h 01 min.