La mort du consentement numérique ?

This content is not available in the selected language.

La Chaire L.R. Wilson en droit des technologies de l’information et du commerce électronique se déplace au centre-ville de Montréal le jeudi 12 mars 2020 de 13h30 à 17h et fera une conférence à l’Espace Cdpq.

Espace cdpq
3, Place Ville Marie, Niveau L, Bureau 12350

Montréal (Québec) H3B 0E7 Canada

*******

Le consentement numérique est-il toujours le passage obligé sécurisé pour donner son accord aux termes contractuels ? Cette question d’apparence redondante est pourtant pertinente dès lors qu’on considère les pratiques contractuelles dans l’environnement numérique. Les pratiques informationnelles et communicationnelles ne garantissent pas l’expression d’un consentement en connaissance de cause et par conséquent, dilue sa portée. Cette conférence analysera ce changement de paradigme autour d’un questionnement sur la mort du consentement numérique.

Cette conférence sera animée sous la forme d’une table ronde autour de spécialistes multi-disciplinaires.

Conférenciers-es

Céline Castets-Renard est professeure titulaire à la Section droit civil de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa depuis l’automne 2019 où elle enseigne des cours portant sur l’intelligence artificielle et la robotique ainsi que sur le droit privé du numérique. Précédemment, elle a été professeure à la Faculté de droit de l’Université Toulouse 1 Capitole (France), et ce, depuis 2012. 

Vincent Gautrais est professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et directeur du Centre de recherche en droit prospectif (CRDP). Depuis le 1er juin 2015, il est le titulaire de la Chaire L.R. Wilson sur le droit des technologies de l’information et du commerce électronique. Il enseigne plusieurs cours en droit des affaires et en droit des technologies.

Camille Grange est professeure agrégée au Département des Technologies de l’Information à HEC Montréal. Elle enseigne et conduit des travaux de recherche dans les domaines de l’expérience usager, du design de la présence Web, et de la transformation numérique des organisations et industries. Elle est également responsable pédagogique des programmes de deuxième cycle en commerce électronique.

Yann Joly, Ph. D. (DCL), FCAHS, Ad.E. est le directeur de la recherche au Centre de Génomique et Politiques (CGP). Il est professeur agrégé au Département de Génétique Humaine de la Faculté de Médecine avec nomination conjointe à l’Unité de Bioéthique de l’Université McGill. Il a reçu distinction Avocat émérite du Barreau du Québec en 2012 et a été nommé membre de l’Académie Canadienne des Sciences de la Santé en 2017.

Charles Lesieur est le fondateur et CEO de iagree AI, une startup montréalaise qui utilise l’intelligence artificielle pour mettre de l’avant les points importants dans les illisibles et interminables conditions d’utilisation (Terms and conditions) que nous devons accepter au moment de s’inscrire à un service Internet. Diplômé de l’École de gestion John Molson de l’Université Concordia, où il obtiendra un baccalauréat en Administration des affaires, puis un MBA, il a passé toute sa carrière en technologie, résultante d’une passion marquée pour l’innovation.

Inscription obligatoire (3 heures et 30 minutes de formation continue)

La mort du consentement ?
Identification *
Reconnaissance de formation continue pour le Barreau du Québec (3h30) *
Reconnaissance de formation continue pour la Chambre des Notaires (3h30) *

This content has been updated on 3 April 2020 at 8 h 52 min.